Pour le développement d’une analyse financière et extra-financière« made in Europe », au service de la croissance et de l’emploi

Par Emmanuel De La Ville (directeur général de Qivalio)

Publié le 18/04 à 16h12 – La Tribune Les Echos

Il a souvent été reproché à la finance de ne mesurer que la surface émergée de la performance des entreprises (analyse des bilans et prévisions de cash-flows) alors que le bon sens voudrait que l’on tienne tout autant compte des différentes parties prenantes de l’entreprise : son capital innovation, ses équipes, ses clients, sa chaîne d’approvisionnement, ses instances de direction et de contrôle. Ce que l’on nomme désormais les éléments extra-financiers et qui sont bien les raisons d’une performance économique, financière, voire boursière.

Lire la suite de l’article ici